PATHOLOGIES MÉNISCALES

Les ménisques sont des fibrocartilages en forme de croissant qui augmentent la congruence entre le tibia et le fémur. Ils ont un rôle protecteur contre l’arthrose et apportent une meilleure stabilité au genou. Les ménisques peuvent se fissurer après un traumatisme. Cette lésion méniscale entraine des douleurs, un gonflement récurrent et parfois un blocage articulaire.

SUTURE MÉNISCALE

Lorsque la qualité du ménisque lésé est encore satisfaisante, une suture du ménisque est possible afin d’obtenir la cicatrisation de la lésion. L'evaluation porte sur l'âge du patient et sur l'ancienneté de la lésion.Cette conservation du ménisque a un rôle protecteur contre l’arthrose à moyen et long terme. La cicatrisation du ménisque est obtenue à 6 mois dans 90 % des cas. 


L'intervention:

Elle est réalisée sous anesthésie générale ou locorégionale, en ambulatoire. L’intervention est réalisée sous arthroscopique (caméra). Un avivement de la lésion est effectué afin de favoriser sa cicatrisation. Des points de suture sont ensuite réalisés à l’aide d’instruments spécifiques. Une incision complémentaire est parfois nécessaire pour suturer certaines lésions. 

Suites opératoires:

Reprise de la marche immédiate protégée par une attelle. 

Glaçage

Rééducation précoce sans hyperflexion pendant 6 mois.

Reprise progressive du sport : sans torsion (vélo, natation) pendant 3mois puis reprise des sports pivot contact à 6 mois.

La durée de l’arrêt de travail est variable selon la profession pratiquée.

Complications et risques:

Hématome.

Douleurs et gonflements


Phlébite.

Infection articulaire (rare)

Algodystrophie 

RÉGULARISATION MÉNISCALE

L’intervention:

Elle est réalisée sous rachi-anesthésie ou anesthésie générale, en ambulatoire. Elle dure environ une demi-heure. L’intervention consiste à retirer la partie abîmée du ménisque lorsque les conditions ne sont pas réunies pour une suture .
Elle est réalisée sous arthroscopie (caméra). Des instruments sont introduits pour enlever à minima la partie abimée du ménisque. Réalisation d’un bilan articulaire (cartilagineux et méniscale).


Suites post-opératoires:

Marche immédiate.

Glaçage.

Rééducation précoce.


Reprise de la conduite à 3 semaines

Reprise du travail à partir de 3 semaines en fonction de l’activité pratiquée

Reprise du sport à 2 mois progressivement


Risques et complications :


Raideur post-opératoire

Algoneurodystrophie

Infection (rare)

Phlébite

©2019 by Docteur Olivier Demay.